Librairie Catholique en ligne – Livres Religieux
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

Filles des Lumières - Femmes et sociétés d'esprit à Paris au XVIIIe siècle

(Code: 31353)

Envoyer à un ami
23,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Filles des Lumières - Femmes et sociétés d'esprit à Paris au XVIIIe siècle

Jean de Viguerie

 

Comment s'est formé l'esprit des lumières ? Cet ouvrage raconte l'histoire des salons parisiens au XVIIIe siècle. Non pas des salons de pure mondanité, mais des salons, sociétés d'esprit, où des gens du monde côtoient des gens de lettres. On y converse, on y fait la lecture d'œuvres à paraître. On y dîne et on y soupe. Ce sont des réunions peu nombreuses : vingt à vingt-cinq personnes au plus. On y est entre soi, entre esprits supérieurs ou s'estimant tels, et se tenant à l'écart du reste des humains.

 

Le souvenir de certaines hôtesses, par exemple celui de Mme Geoffrin ou de la marquise du Deffand, est encore vivant de nos jours. Mais ces femmes ont eu beaucoup d'émules, aujourd'hui oubliées. Ce livre les fait revivre. Toutes sortent d'un "œuf magique". Toutes sont des fées. Les gens d'esprit ont de l'esprit grâce à elles. Leur justesse et leur à-propos sont si grands que même les misogynes les admirent.

 

Mais leur succès ne les rend pas heureuses. Sans famille et sans affection, elles sont en fait des esseulées. On se prend de compassion pour elles. D'ailleurs ces sociétés qu'elles reçoivent, elles ne les président pas. Ce sont des hommes qui président, des littérateurs ou philosophes comme Fontenelle et d'Alembert. Ces autorités reconnues, ces penseurs officiels, utilisent les sociétés qui les accueillent et les femmes qui les reçoivent, les nourrissent et les honorent. Ils s'en servent pour établir le règne de la pensée unique de ce siècle qui a engendré la Révolution française.

 

15 x 22 cm - 302 pages