Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous
Librairie Catholique en ligne – Livres Religieux
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

Le patriotisme est-il un péché ?

(Code: 31647)

Envoyer à un ami
23,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Le patriotisme est-il un péché ?

Actes de la XVIe université d'été de Renaissance catholique

 

L’État nation est aujourd’hui menacé par le démantèlement de sa souveraineté au profit d’institutions internationales, en même temps que par les déplacements de peuples suscités par les inégalités de développement. Peut-il et doit-il être défendu par les chrétiens ?

 

Une partie de la hiérarchie catholique a développé, dès avant la Deuxième Guerre mondiale, un discours hostile au nationalisme qui a contribué au désarmement des nations face au mondialisme et à l’immigration. Il aliène aujourd’hui à l’Église un grand nombre de patriotes qui voient dans le choix de considérer tous les hommes comme des enfants de Dieu, des « frères », la racine d’un universalisme négateur des appartenances nationales et destructeur des légitimes identités.

 

Le conflit n’est pas nouveau. Depuis que le christianisme est apparu sur terre, les chrétiens se sont interrogés sur les contradictions auxquelles les vouait leur double nature d’animal social, dépositaire d’un héritage et membre d’une communauté, et de fils de Dieu appelé à servir un Royaume qui n’est pas de ce monde. Une double allégeance les lie par la foi, à l’Évangile et à l’Église ; par leur nature, à la société à laquelle ils appartiennent et à laquelle la piété filiale, aussi bien que le souci de leurs descendants, leur commandent de prendre soin.

 

Liste des conférences :

Claude Rousseau : Universalisme chrétien et identité nationale. Qu’est-ce qu’une nation ?

Philippe Conrad : Naissance du sentiment national

Philippe Maxence : Gallicanisme et ultramontanisme

Jacques Trémolet de Villers : Patriotisme d’ancien régime et nationalisme révolutionnaire

Jean Madiran : Le nationalisme de Maurras dans son interprétation catholique

Philippe Prévost : La condamnation de l’Action française

Michel De Jaeghere : Le conflit du christianisme primitif et du patriotisme romain

Abbé Bruno Schaeffer : Enseignement pontifical et nationalisme

Christophe Réveillard : Tous les nationalismes se valent-ils ?

Bruno Gollnisch : L’Union européenne contre les nations

Jean-Pierre Maugendre : Politique chrétienne et immigration

 

14 x 21 cm - 440 pages