Librairie Catholique en ligne – Livres Religieux
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

Benoît XV - Le pape de la paix

(Code: 31127)

Envoyer à un ami
22,90 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Benoît XV - Le pape de la paix

Yves Chiron

 

Benoît XV, au nom prédestiné (Giacomo Della Chiesa), devient pape à un moment crucial de l'histoire, le 3 septembre 1914. À sa mort en 1922, il est salué par des éloges quasi unanimes pour tomber ensuite dans un oubli injustifié. Pendant la Grande Guerre, il fait entendre une voix au-dessus de la mêlée. À l'encontre des exaltations patriotiques et des ferveurs guerrières, il la qualifie d'"horrible boucherie qui déshonore l'Europe" et de "suicide de l'Europe civilisée".

 

Il ne s'est pas contenté de la déplorer, il a tenté de l'arrêter tout en déployant une action charitable en faveur des populations des deux camps. Cette impartialité fut incomprise de la plupart des gouvernements : Clemenceau l'a traité de "pape boche" et le général allemand Ludendorff de französisch Papst ("pape français"). Après la guerre, il a de grands desseins et une vision à long terme, qu'il s'agisse de l'Europe dont il ne fallait pas humilier les minorités nationales, des Arméniens qu'il aida tant qu'il l'a pu lors du génocide de 1915 et pour lequel il plaida le droit à un État, ou encore pour les pays de mission qui devraient un jour être des Églises autonomes.

 

L'auteur a dépouillé nombreuses sources d'archives (notamment les Archives secrètes vaticanes et les Archives diplomatiques françaises) et a utilisé le Journal de Carlo Monti, haut fonctionnaire italien et ami d'enfance de Benoît XV, qui a été reçu 175 fois au Vatican et qui, à la sortie de ces audiences, notait scrupuleusement le contenu des conversations qu'il avait eues.

 

14 x 21 cm - 284 pages