Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous
Librairie Catholique en ligne – Livres Religieux
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

Histoire de la congrégation du Saint-Nom-de-Jésus de Toulouse (de 1800 à 1953)

(Code: 31276)

Envoyer à un ami
19,30 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Histoire de la congrégation du Saint-Nom-de-Jésus de Toulouse (de 1800 à 1953)

Soeur Alice-Marie

 

Fondée en 1800. par l'abbé Vincens, prêtre du diocèse de Toulouse, la congrégation du Saint-Nom-de-Jésus, affiliée à l'ordre dominicain en 1885, est l'une des quatre cents congrégations nouvelles de femmes qui se créent au XIXe siècle. Peu d'entre elles peuvent, aujourd'hui encore, témoigner de leur vitalité.

 

1853 : "Je ne savais pas où j'arrivais, mais en arrivant, j'ai tout aimé !"

1945 : "Mes dix années de pension ? Les dix meilleures de ma vie !"

2004 : "Ma soeur, vous êtes trop jeune pour connaître votre bonheur, mais si j'avais vingt ans de moins, je partirais avec vous."

 

Découvrez l'originalité de cette congrégation, soutenue et particulièrement aimée par le cardinal d'Astros puis le cardinal Saliège.

 

Le pape saint Pie X lui-même a adressé des mots d'encouragement à ces femmes qui ont su guider les autres congrégations toulousaines dans leur combat face aux lois de 1901 et de 1905.

 

Dans cet ouvrage, soeur Alice-Marie nous parle d'une extraordinaire aventure au service de la culture féminine, "cette adaptation profonde et vitale de l'esprit aux valeurs désintéressées de vérité, de beauté et de moralité".

 

Soeur Alice-Marie a rédigé, sous la direction de monsieur le professeur Jacques-Olivier Boudon, cette thèse de doctorat sur l'histoire de la congrégatien des dominicaines du Saint-Nom-de-Jésus, soutenue à la Sorbonne en octobre 2004. Ancienne élève du Saint-Nom-de-Jésus de Fanjeaux, elle est entrée, en septembre 1997, dans cet institut, où elle a prononcé ses voeux définitifs en 2005. Elle y enseigne actuellement l'histoire, la géographie, la doctrine chrétienne et le français.

 

14 x 21 - 528 pages